Blog Cocote

Ça caquète dans le poulailler !

Abonne-toi !

Préparation d'un rhum arrangé bio

Mmmm... les saveurs du rhum font voyager Cocote tout droit jusqu’aux Antilles. Et lorsqu’on lui ajoute quelques saveurs fruitées et épicées, on obtient ce délicieux breuvage, communément appelé rhum arrange.

Orange, fraise, gingembre, kiwides ingrédients naturels pour fabriquer de bons rhums arrangés. Cocote part à la rencontre de ces ingrédients qui raviront vos papilles !

Du rhum, du rhum, du rhum !

Pour concocter un rhum arrangé, il faut bien évidemment du rhum. Tout type de rhum convient pour la macération. Les plus utilisés sont le rhum blanc agricole ou le rhum industriel (ou traditionnel). L’astuce de Cocote est de plutôt privilégier un rhum blanc agricole qui respecte le savoir-faire traditionnel lors de sa fabrication. Référez-vous également à l'appellation AOC qui garantit un produit selon un savoir-faire reconnu.

La différence entre le rhum agricole et le rhum industriel est la matière première utilisée pour la fabrication. Le rhum agricole est obtenu suite à la fermentation du jus de canne pressé et le rhum traditionnel (ou industriel) provient de la mélasse, un sirop résultant du raffinage du sucre.

Pour résumer, le rhum blanc agricole aura des touches végétales et le rhum traditionnel des notes plus caramélisées. Vous pouvez également utiliser des rhums bruns, ambrés ou vieux. Vous l’aurez compris, le choix du rhum dépend de vos préférences !

Des fruits et des épices

Toutes sortes de fruits sont utilisées : fruits frais, en conserve, confit, en confiture… Mais Cocote ne pourrait que vous conseillez des fruits bio, locaux et de saison. De bons fruits font un rhum de qualité !

Concernant les épices, encore une fois le choix est large : vanille, cannelle, café, menthe, piment… Pour exprimer toutes les saveurs des épices, utilisez des produits bruts plutôt qu’en sachet !

Une pointe de sucre

Traditionnellement, le sucre de canne en poudre ou en sirop est utilisé pour les rhums arrangés. Mais il est tout à fait possible d’utiliser du miel, sirop d’érable, sirop d'agave… Tout dépend du goût que vous souhaitez apporter au rhum !

Quel récipient utiliser pour la macération du rhum arrangé ?

Le verre est le meilleur récipient pour le rhum arrangé, il permet de conserver le breuvage sans altérer le goût (en plus, le verre est un matériau inoffensif pour l’environnement). Cocote vous conseille d’utiliser une dame-jeanne à large col pour l’embouteillage mais un bocal fera très bien l’affaire !

La macération du rhum arrangé

Les temps de macération varient en fonction des fruits, des épices… Pour cela, référez-vous à des recettes en ligne pour connaître exactement le temps de macération. Cocote vous conseille les recettes de Marmiton ou encore de l'Atelier des chefs.

Voilà le tour d’horizon de Cocote pour fabriquer un rhum arrangé maison. Le temps de fabrication peut être long mais une fois écoulé, le goût est très savoureux !

Toutefois, si vous n’avez pas la patience de faire des rhums arrangés, Cocote vous propose de nombreux produits fabriqués de manière artisanale : rhum arrangé producteur.

Découvrez également le rhum arrangé en coffret, kit ou box!

D'autres idées cadeaux ? Retrouvez-les sur Cocote

Cot cot cot


Commentaires:

0 Commentaires: